Chardonnay, Sauvignon blanc, Sémillon.

Pour les raisins blancs, suite au foulage et à l’égrappage le pressurage rapide est réalisé. Le seul jus stabilisé est soumis à une décantation. Par la clarification et le débourbage la dissolution des constituants du marc dans le jus est évitée afin de réduire les goûts herbacés.

La fermentation alcoolique est démarrée par un pied de cuve. Dans le but de conserver les arômes et les produits fins, cette fermentation est conduite à une température voisine de 18°C. A la fin de la fermentation alcoolique le vin est stabilisé puis soutiré et conservé dans des cuves sur lies de levures jusqu’à la mise en bouteille.