Cépages: Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Merlot, Syrah.

 

Macération pré-fermentaire:

Une fois encuvés les raisins subissent une macération pré fermentaire à température contrôlée et à l’abri le l’air. La fermentation par macération des baies de raisins dans leur jus est suivie et contrôlée pour qu’elle soit régulière et complète.

 

Fermentation Alcoolique:

Après la macération pré-fermentaire commence la vinification qui consiste à transformer les sucres réducteurs en alcool par les levures. Elle est maintenue dans les meilleures conditions de température et de conservation à l’abri de l’air pour assurer une action bénéfique tant bien sur la finesse et les arômes que sur l’extraction de la couleur.

Une fois la fermentation alcoolique achevée, une macération post-fermentaire est poursuivie. Enfin le « vin de goutte » est écoulé par simple gravité et le marc est pressuré pour obtenir le « vin de presse ».

 

Fermentation Malolactique:

Conservés dans des cuves appropriées, le « vin de goutte » et le « vin de presse » sont maintenus à une température de 18°-22°C pour subir la fermentation malolactique. Cette fermentation conduit à atténuer l’acidité biologique du vin le rendant plus souple avec un bouquet relevé.

A la fin de la fermentation malolactique, le vin est soutiré et commence la période d’élevage dans les cuves en inox. Durant la saison d’hiver, la clarification et la désacidification se font par la décantation naturelle du vin.

Palissage de grappes de Merlot